Ibrahim Maalouf - trompettiste

Jazz
Date: 1 septembre 2018 - 31 décembre 2018

Ibrahim Maalouf

Il naît le 5 novembre 1980, en pleine guerre civile au Liban.
À cause des bombardements sa famille fuit le Liban et Ibrahim Maalouf grandit en banlieue parisienne.
Il y fait ses études jusqu'à l'âge de 17 ans et obtient un baccalauréat général scientifique avec une spécialité mathématiques
au lycée Geoffroy-Saint-Hilaire d'Étampes (Essonne).

En France, le grand public le découvre lors de la cérémonie des Victoires de la musique
du 14 février 2014 retransmises sur France 2.
Ibrahim reçoit une victoire de la musique pour son 5e album Illusions dans la catégorie
« Meilleur Album de Musiques du Monde » et c'est une première dans l'histoire des Victoires de la Musique
(depuis leur création en 1985) qu'un projet récompensé soit uniquement instrumental.
Ibrahim décloisonne les musiques mais cherche également à faire évoluer l'enseignement musical.
Il milite pour l'intégration de l'improvisation au sein des écoles de musique, conservatoires de musique
et établissements d'enseignement publics.

Le 13 avril 2011, lors d’une cérémonie organisée au Siège de l’UNESCO, Ibrahim reçoit le titre
de « Jeune artiste œuvrant pour le dialogue interculturel entre les mondes arabe et occidental »
par la directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova.

voici son morceau fétiche composé très jeune:  Beirut
cliquer sur l'image

Le 15 janvier 2015, il joue lors des obsèques du dessinateur Tignous,
victime de l'attentat contre le journal Charlie Hebdo une semaine plus tôt.

Le 8 février 2015, une improvisation géante a été organisée lors du salon « Musicora ».
En cherchant à créer un record de la plus grande improvisation musicale au monde,
il souhaite attirer les regards vers cette pratique qui n'existe plus guère, depuis plus d'un siècle et demi,
dans le système d'éducation musicale d'inspiration européenne.
Auparavant, dans les différents domaines de la musique occidentale, aussi bien vocaux qu'instrumentaux,
religieux, profanes, savants et populaires, cette pratique était largement répandue.
Or selon lui, elle est indispensable car elle développe pour chaque musicien son langage personnel,
principale source de renouvellement de la musique.

Le 25 septembre 2015, sortent simultanément Kalthoum, hommage à l'Astre d'Orient, et Red & Black Light,
contenant huit compositions originales.
Il s'ensuit un concert en hommage à Oum Kalthoum à la Philharmonie de Paris12 puis deux tournées différentes,
véritable marathon de 140 dates qui emmène Ibrahim Maalouf des États-Unis à la Turquie, du Royaume-Uni à l'Égypte.

 

Un an après les attentats du 13 novembre 2015, il participe, le 12 novembre 2016, avec le chanteur Sting
au concert de réouverture du Bataclan14.

Pour célébrer ses dix ans de scène, il se produit à Paris au Zénith puis à l'AccorHotels Arena fin 2016.
Via sa page Facebook, il propose alors à ses fans de sélectionner quelques-uns des morceaux qu'il jouera ce soir-là.
Cette année-là, c'est une centaine de dates qu'il effectue. (wikipedia)

Voici 2 thèmes très intéressants interprétés par Ibrahim

Wynton Marsalis & Ibrahim Maalouf @Jazz_in_Marciac 2018
2 trompettistes "se parlent"
cliquer sur l'image

 

Ibrahim Maalouf en Live - C à vous - 05/11/2015
cliquer sur l'image

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir