Teshiktosh Ouzbékistan

Ouzbekistan
IMG_3173
Date: 30 décembre 2019

Teshiktosh


Il ne s'agit-pas d'un village, mais d'un lieu dont le nom français est: "la pierre trou"

On nous avait prévenu, cette randonnée serait pleine d'embuches...
aussi autant s'y préparer en prenant un solide petit déjeuner 

et puis, comme aurait dit Lao Tseu, 
"qui vit sans folie n'est pas aussi sage qu'il croit"

êtes-vous  prêts?

et bien pas encore...
La semelle de ma chaussure ouvre un large bec qu'il est prudent de refermer.
Une colle achetée en cours de route devrait faire l'affaire.

la randonnée n'est pas bien longue, 8/9 km aller/retour et sans dénivelé notoire.

mais un chemin bien pierreux, idéal pour ma chaussure...

nous longeons la rivière de Ouvoldara

et nous arrivons à la première épreuve
Il s'agit de grimper en haut de cette pierre (3m) et de glisser dans la rigole sur les fesses!

nous préférons que notre guide nous fasse une démonstration, son fessier étant plus adapté que les nôtres...

cela ne suscite guère l'enthousiasme, mais une volontaire lève la main

Christiane bien sûr, forte de son expérience des hauteurs népalaises

pas d'autres volontaires car nous nous réservons pour la prochaine épreuve

Nous sommes à la pierre trou. Le lieu est angoissant...Que nous ménage notre guide en serrant cette roche de ses bras?

Et bien voilà... il s'agit de joindre ses 2 mains en se contorsionnant avec souplesse et là, c'est raté.

Jean-Pierre se lance avec prudence, étudie soigneusement la question

et c'est pas si mal que ça. Bravo. 
Pas d'autres volontaires?
Bien continuons à suivre la rivière, une belle cascade nous attends.

les gorges sont belles, mais ça glisse

Nous restons solidaires. dans les difficultés...

 

Tant de souffrance pour une cascade sous la végétation; nous étions prévenu que la journée serait dure.

Il n'y a plus qu'à rentrer. Ce ne fut pas simple pour ma chaussure qui termina sa carrière juste avant d'arriver au minibus.

mais un passage à Samarcande m'a rendu très fier de mes nouvelles acquisitions