Pérou. Une momie inca à Pachacamac

pachacamac-petit
Catégorie
Actualités Pérou
Date
09/07/2018 00:00 - 15/07/2018 00:00

Des chercheurs belges ont découvert une momie datant de plus de 1 000 ans, sur le site archéologique de Pachacamac, au Pérou. Comme le voulait la tradition du peuple inca, la dépouille avait été entourée de plusieurs couches de tissu et placée dans une cavité creusée dans la roche. Malgré leur ancienneté, le corps et ce qui l’entoure ont été préservés.

Des archéologues belges ont récemment mis au jour une momie inca intacte et vieille de plus de 1 000 ans sur le site de Pachacamac (Pérou). Les spécialistes du Centre de Recherche en Archéologie de l’Université Libre de Bruxelles (Belgique) ont découvert le corps dans une cavité creusée dans la roche de ce qui était la plus grande métropole des Andes, indique Sciences et Avenir, lundi 28 mai.

Des chercheurs belges ont découvert une momie datant de plus de 1 000 ans, sur le site archéologique de Pachacamac, au Pérou. Comme le voulait la tradition du peuple inca, la dépouille avait été entourée de plusieurs couches de tissu et placée dans une cavité creusée dans la roche. Malgré leur ancienneté, le corps et ce qui l’entoure ont été préservés.

Des archéologues belges ont récemment mis au jour une momie inca intacte et vieille de plus de 1 000 ans sur le site de Pachacamac (Pérou). Les spécialistes du Centre de Recherche en Archéologie de l’Université Libre de Bruxelles (Belgique) ont découvert le corps dans une cavité creusée dans la roche de ce qui était la plus grande métropole des Andes, indique Sciences et Avenir, lundi 28 mai.

La dépouille y avait été placée en position fœtale, attachée avec des liens et accompagnée de diverses offrandes. Comme le voulait la tradition inca, la momie avait été enroulée dans plusieurs couches de tissu et de filets, appelées fardo, et elles aussi particulièrement bien préservées.

Une centaine de sépultures déjà exhumées

Cette découverte compte parmi les plus importantes réalisées par le chercheur Peter Eeckhout et son équipe. Ils explorent depuis des années ce sanctuaire et lieu de cérémonie majeur des cultures des Lima, Wari, Ychsma et Incas, qui se sont succédé entre 200 et l’année 1533.

 « Sur les centaines de sépultures que nous avons exhumées à Pachacamac, le seul autre exemple de momie inca bien préservée connu jusqu’alors était bien plus tardif. Cette nouvelle découverte nous donne tous les éléments pour une analyse fine, archéologique, bioarchéologique, et pour expérimenter les dernières techniques d’imageries médicales », se félicite Peter Eeckhout.
 
 
 

Toutes les Dates

  • Du 09/07/2018 00:00 au 15/07/2018 00:00