Comment voyager en Roumanie?

Il me semble que la façon la plus agréable est d'être au contact de la population.
C'est en tout cas mon optique aussi, pour les voyages "organisés" voir son agence préférée.
Que l'on décide de s'y rendre en avion et de louer une voiture sur place,
que l'on fasse le trajet depuis la France (2300 kms environ)
en voiture ou en camping car, l'organisation sur place est la même:
ne pas en avoir et se laisser porter par les événements,
les rencontres et l'envie de rester dans les endroits "coup de coeur"
qui se présentent et il y en a sans cesse..
N'ayez aucune inquiétude pour l'hébergement, il est possible absolument partout
sans pour autant être un aventurier.


Chez l'habitant

 vous n'aurez pas en général à demander ou à chercher, on viendra vous le proposer.


Le Camping

il y a 2 façons de camper:

Les campings

 

Soit vous avez votre camping car, votre caravane,
soit vous pouvez louer des petits bungalows.
En fait, les campings sont en majorité organisés autour de ces bungalows qui ne sont pas chers
et il n'y a pas vraiment
beaucoup d'emplacements confortables pour les tentes ou caravanes,
sauf dans quelques grandes villes qui proposent

des installations convenables.
Il faut savoir que beaucoup d'installations sont rudimentaires
et que l'eau n'est souvent disponible que 2h le matin et 2h le soir!
De même, les WC sont souvent avec les douches et sans portes. C'est un peu spartiate.

Le camping sauvage

 

Il est possible et largement pratiqué par les roumains, la nature est tellement magnifique,
avec des ruisseaux providentiels.

C'est le moyen que je privilégie.
Le soir, des feux de camp sont allumés et l'ambiance est sympa même si pour nous,
la musique bruyante qui s'échappe

par les portières ouvertes des voitures, nous indispose un peu...


Les routes

Bon, il est difficile de dire que les routes sont excellentes
et que les roumains conduisent très respectueusement...

Sûr, les chauffeurs de Bali n'ont rien à leur apprendre pour doubler dans les virages
ou franchir les lignes jaunes...sauf en ville.

Là, faites bien attention, la limitation c'est 40 km/h et c'est respecté ainsi que les passages piétons.
Vraisemblablement, faute de moyens, la police se cantonne dans les villes et dans toutes les villes.
Tenez-vous le pour dit.

 


En contre partie, quand vous circulez dans des régions magnifiques, comme ci-dessus,
vous pouvez prendre le temps d'admirer le paysage,
de vous arrêter sur le bord des routes, sans vous faire invectiver sans cesse.
Vous verrez, c'est très agréable.
Tablez sur des moyennes de 60 km/h, il vous sera difficile de faire mieux.
L'essence n'est pas chère pour nous et, bonheur, toutes les stations, petites ou grandes,
en ville ou dans la campagne profonde

(y compris au Carrefour de Bucarest) vendent au mêmes prix à 2/3 centimes près.

PS. Si vous arrivez de France par les autoroutes, faites attention en Autriche et en Hongrie,
il faut s'acquitter d'une vignette autoroutière
à prendre à la frontière ou dans les stations services.
Elles ne sont pas élevées, mais les contraventions si!


L'argent

On trouve assez facilement des distributeurs d'argent, mais il est plus agréable d'avoir une petite provision
car on est souvent en campagne.


La restauration

C'est encore chez l'habitant que nous nous sommes le plus régalés.
Les restaurants sont bon marché aussi ne vous en privez pas .Leurs soupes sont délicieuses.


Voici des diaporamas sur ce pays à télécharger: La Bucovine -  Le delta du Danube