Sumatra... Bornéo...!

là encore ce sont des noms qui évoquaient pour moi, l'aventure avec un grand A.
On ne pouvait pas envisager d'être un explorateur sans aller se frictionner à ces contrées.
Je ne suis pas devenu un explorateur, mais j'ai quand même eu envie d'y aller faire un tour.
Mon choix s'est porté sur Sumatra, comme toujours, par hasard.
J'avais en effet noté qu'il y avait une possibilité de gagner cette île à partir de Singapour
où je devais passer en me rendant aux Philippines.
C'est tout simple non ?
En effet, comme je le précise sur la page Singapour, il y a un parcours sympa à faire.

 

Vous avez choisi ce mode d'entrée et vous arrivez à Pékanbaru, jusque là c'est plutôt une belle balade.
mais si comme moi vous rencontrez :

Une galère pour trouver un losmen sympa mais limite (le Jimmy's place!) 
Une ville crade et sans intérêt
Un restaurant où vous prenez feu à chaque plat...

Il vaut mieux en repartir très vite... pour où vous voulez, l'île est grande.
Pour ma part, faute de beaucoup de temps, j'ai filé sur Bukittinggi .
Je vous signale qu'il y a un bus climatisé et cela vaut la peine en Juillet et Août,
car il fait chaud et humide et le parcours dure 6 H environ
avec une seule escale d'un demi-heure.
La seconde partie du voyage devient montagneuse et la végétation luxuriante.
L'air y est plus frais et la pluie présente, mais tous les jours d'ailleurs durant ce séjour...

Bukittinggi

Là tout bon guide (des routards) vous envoie au Singgalang, seulement il vaut mieux
y arriver de bonne heure car tout le monde y va... et, comme moi, vous atterrirez au
Nirvana Hôtel, réputé pour être d'un accueil exécrable et arnaque assurée... 
Ce n'est pas totalement vrai, mais il vaut mieux surveiller vos affaires...
Maintenant, si vos moyens sont plus confortables, vous aurez certainement la possibilité aujourd'hui
de descendre dans un Novotel, le groupe Accord ayant acheté le fort de Kock,
en plein coeur de ville...

Bukittinggi est une ville dans l'ensemble assez agréable, animée, jeune.
On peut y trouver des restaurants convenables et à prix abordables.
Par contre il est impossible de dormir avant minuit et après 6 H,
en raison des sirènes en tout genre des minibus rouges qui vous guettent...
Infernal.
C'est autour de la ville que vous trouverez des balades intéressantes à faire.

J'ai aimé 

Une visite, (pour une fois organisée) intégrant toutes les ressources touristiques de ce secteur,
et elles sont grandes :

Villages dédiés à l'artisanat, sculptures sur bois, tissages...(Pandai Sikat)

Visites de plantations, de cannelle, de tomates, clous de girofle, rizières en terrasses, 

de moulins à eau pour le broyage du café, "atelier" de fabrication de sucre roux,
le tout dans un environnement vraiment magnifique et avec un accueil charmant en particulier des enfants.

     

Villages à l'architecture Minangkabau et palais somptueux de Batu Sangkar,
réplique du palais des rois Minangs du 14° siècle

   

Lac Singkarak

J'ai quitté le minibus pour profiter 2/3 jours des merveilles annoncées de ce lac ...
Certainement que je n'ai pas le même regard que les rédacteurs de guide...
Il n'y a pratiquement plus de possibilités d'accueil.
Il reste l'hôtel Jayakarta, en dehors de la ville et sur le lac, mais vraiment quelques restes de gloire,
ou alors il n'a jamais été réellement terminé.
C'est néanmoins ce qu'il y a de mieux sur pieds.
Beaucoup de bâtiments sont à l'abandon le long du lac.
Ceci me rappelle des coins similaires sur la mer de Cortez, où l'espoir d'attirer des touristes avait été déçu,
mais les moyens appropriés n'avaient pas été employés.
Ici, tout est bricolé, abîmé, en panne ...
Pas besoin non plus de ramassage d'ordures, le lac est là pour les recevoir ...
Reste le calme mais , à 4 H du matin, l'appel du Muezzin nous parvient amplifié par des sonos...
d'un minaret voisin de quelques centaines de mètres; il ne cesse que vers 7 h ... 

Des échanges avec beaucoup de jeunes étudiants de Pandang en vacances,
permettent de conserver un souvenir agréable de cette escale.