Et oui, je fuyais Bali.
Cet endroit me paraissait être un lieu de pèlerinage exotique du tourisme organisé!
Certes il est là ce tourisme, mais il a la courtoisie de s'entasser sur les plages de Kuta ...
Surtout s'il se plait là, qu'il y reste...
Il est aussi à UBUD, mais l'attrait touristique du St Tropez (sans la mer) de Bali se justifie.

C'était en 1995, le cinquantenaire de l'indépendance du pays;
oui c'est comme cela qu'on appelle un changement de prédateurs!
L'occasion toutefois de manifestations de grande ampleur, civiles et religieuses.
Toutes les rue sont décorées d'éléments floraux, l'herbe sur les bords des routes est tondue
et pourtant nous ne verrons pas d'engins des services de l'équipement...
Cette île respire la propreté.



Si comme moi, vous souhaitez louer une voiture pour la semaine et que vous n'avez pas
de permis international
sur vous, rassurez-vous, une caution modeste permettra d'attester
que vous avez bien reçu les cours de code par l'agence...

Mieux, si vous savez ce qui vous attend sur les routes,
faites comme moi, prenez un chauffeur, pas n'importe lequel,
demandez Ms Koming, chez Bali Happy rent à car à Kuta.
Ce garçon avait appris il y a 6 ans l'anglais, ce qui lui avait permis de trouver cet emploi
plus rémunérateur que la rizière;

ceci lui facilitait la charge de sa famille comprenant,
outre sa femme et sa fille, oncles, tantes, frères, soeurs, parents...
Il m'a suffi ensuite, de bien lui préciser ce que je ne voulais pas et je n'ai eu qu'à me laisser porter,
en observant la conduite par ici.
Vous serez surpris de voir que les lignes jaunes continues sont là pour être
systématiquement franchies...

et que malgré les coups d'avertisseurs intempestifs, les queues de poisson en tout genre,
au feu suivant il n'y a ni engueulades ni horions. Zen.


J'ai choisi de résider majoritairement à UBUD en raison de sa situation géographique propice
aux excursions
et suffisamment éloignée de Dempassar.

Koming me déniche un losmen, Pondok Tirta, au milieu de rizières,
en périphérie de la ville, propre, chambres spacieuses, rocking-chair dans le jardin
et dans le calme du soir,
une mélodie au xylophone provenant d'une habitation voisine ...
on se libère...

  

Que voir à Bali ?

Déjà l'île, car elle est magnifique avec ses rizières en terrasses, ses montagnes boisées, ses plages désertes
(oui, mais pas celle de Kuta, celles plus à l' ouest) , la population qui est vraiment d'une immense gentillesse,
ses coutumes religieuses pour nous étonnantes, sans oublier, bien sûr, de visiter quelques temples,
ainsi que l'artisanat très présent, tant dans le travail de sculpture du bois,
que de la bijouterie argent ou encore le tissage traditionnel.


J'ai aimé

Le charme et la douceur de cette île
Les paysages de rizière, je ne le dirai pas assez, même si celles de Banawe aux Philippines sont plus importantes

 

Le temple de Taman Ayun, reposant et respecté suffisamment par les "marchands du temple"
et où on ne vous fait pas payer la visite!

Le temple Tanah Lot

  

   

Le lac Batur que l'on peut observer avec recul et tranquillité, en prenant une petite route à droite,
peu après le lac, au milieu de la forêt.

Putung, une terrasse en altitude au dessus de Candi Dasa qui offre une vue somptueuse
de la côte Est,
quand la brume ne vous fait pas de misère; ce lieu est sur la route conduisant
de Candi Dasa au temple de Besakih,
que le brouillard fréquent à cette altitude (proche de 3000 m)
m'a empêché de visiter.

De très belles rizières sur cette route.


J'ai trouvé dommage

L'arnaque caractérisée sur trop de sites, avec la complicité de la police,
la palme étant à mon sens à attribuer à Tampaksaring.