Merzouga Maroc

                                                        

En parcourant le prospectus publicitaire de l'agence: Grand Sud en 4x4
J'avais, faut bien vous l'avouer, un petit sourire en coin... Ainsi Yvan tu te lances dans le voyage organisé?
Je n'étais pas seul et nous n'avions que 8 jours devant nous, en janvier et 5 jours pour prendre une décision.
alors...
Alors nous sommes partis, mektoub, c'était écrit.
Et bien nous ne l'avons pas regretté, mieux nous avons aimé.

  

Pas tout cependant.
Si le Sud fut un excellent moment, je ne peux passer sous silence ma colère de voir
ce qu'est devenue Marrakech: un miroir aux "touristes alouettes",
une triste mais limpide pantomime à la gloire du dirham resplendissant (enfin...presque)
un vaste carnage de la palmeraie, envahie par les clubs en tous genres et bien sûr par
les villas des notables et moins notables du coin ou bien d'ailleurs.
Passe encore, mais entre ces constructions, quelques malheureux palmiers tentent encore de survivre...
C'est ça la palmeraie nouvelle.
J'ai eu la nausée, d'autant que j'avais gardé un souvenir d'enfant, celui d'un lieu magnifique où il faisait bon flâner.

Malgré la beauté des tombeaux Saâdiens, du palais de la Bahia et du jardin Majorel,
Je n'ai eu de cesse de fuir ce coin.
Amis Marocains, vous êtes en train de détruire vos valeurs.
Pourtant vous avez l'exemple en France de ce qu'il ne faut pas faire: voyez notre Côte dîte d'Azur...

à moins que...je ne sois qu'un vieux con acariâtre.


Vous pouvez télécharger un diaporama sur Merzouga